Santé/Tabac : même une seule cigarette par jour est dangereuse pour le cœur

Une seule cigarette par jour est dangereuse pour le coeur et les artères.

Chez le fumeur occasionnel ou « petit fumeur« , la cigarette abîme le coeur et les artères. « Pour se protéger des méfaits du tabac, la réduction de la consommation n’est pas suffisante, il faut cesser toute exposition« , insiste le professeur Daniel Thomas, président d’honneur de la FFC et vice-président de l’Alliance contre le tabac. Même le tabagisme passif est une menace pour la santé. Il augmente le risque d’infarctus du myocarde de 25%.

Fumer cause ou aggrave de nombreuses maladies, dont plusieurs peuvent diminuer la durée de vie de manière importante. Aujourd’hui, le tabac est la première cause de mortalité évitable : chaque année, il serait à l’origine de 5,4 millions de décès dans le monde. En France, le tabac tue des millions de personnes chaque année et il fait partie des causes directes de millions d’autres cas de maladies cardiovasculaires et de cancers.

Le tabac, un poison mortel

Ce qui est dangereux dans le tabac, ce sont les très nombreuses substances chimiques qui s’y trouvent de manière naturelle ou qui sont ajoutées par les industriels : goudrons, mercure, arsenic, acétone, acide cyanhydrique, etc. Transformées par la combustion, portées dans les poumons par la fumée, elles pénètrent dans le sang et sont à l’origine de maladies du cœur et des vaisseaux sanguins, ainsi que de nombreux cancers.
De plus, ces substances exercent directement leurs effets sur la peau, la bouche, la gorge et les bronches. Même sans avaler la fumée, les risques de cancer de ces organes sont augmentés et, pour la peau, les signes du vieillissement apparaissent bien plus rapidement.
La nicotine n’est pas toxique en tant que telle, mais c’est elle qui crée l’addiction et qui enchaîne le fumeur.

Cigarette, cigare, pipe, pipe à eau : le tabac est toujours nocif !

Contrairement à une idée reçue, la combustion du tabac est dangereuse quelle que soit le mode de consommation utilisé : cigarette, pipe, pipe à eau ou narguilé, cigare et cigarettes aux arômes artificiels.
Même les formes destinées à être mâchées (chique) ou coincées sous la lèvre (le « snuff » des Scandinaves) sont responsables de cancers des lèvres, de la bouche, de la langue ou de la gorge.

Cette première cigarette de la journée…
Allumer sa première cigarette dans les 30 minutes qui suivent le réveil augmente de 31 % le risque de cancer du poumon, par rapport à un fumeur qui patiente 60 minutes (et qui encourt déjà un risque élevé de cancer des voies respiratoires) ! Ce risque grimpe à 79 % si la première cigarette est allumée moins de 30 minutes suivant le lever.

Alas Toure, pour oceanguinee.com

Réagir