Aboubacar Soumah aux enseignants : ‹‹ la Guinée appartient à tout le monde, personne ne doit avoir peur ››

Le détenteur de la grève des enseignants, camarade Aboubacar Soumah a, devant les enseignants déclaré avec force que le mot d’ordre de grève est observé par la majorité des enseignants sur toute l’étendue du territoire national.

En marge d’une Assemblée générale ce Samedi, le syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) a adressé ses félicitations et encouragements a l’ensemble des autres enseignants qui suivent le mot d’ordre de grève.

‹‹ Je félicite et remercie tous les enseignants pour avoir observé le mot d’ordre de grève  lancé le 9 janvier 2020. Le bureau exécutif et très fier de vous. Nous avons obtenu plus de 90 % du suivi de la grève sur toute l’étendue du territoire nationale. Même à Kankan, il y a des écoles fermées ››, a déclaré le camarade devant un parterre d’enseignants.

Pour le Camarade, ‹‹ cette fois-ci, on a battu le record. Contrairement aux grèves précédentes, en Haute Guinée dans toutes les préfectures,  les écoles sont fermées, y compris à Siguiri. Nous félicitons tous enseignants qui ont compris que c’est dans la solidarité que nous pouvons arrache nos droits dans les mains de ces prédateurs ››.

Par ailleurs, le principal meneur des enseignants appelle sa troupe a resserrer les rangs et à ne pas se laisser intimider par les autorités en charge de l’éducation guinéenne. ‹‹ Nous avons le droit le plus absolu d’aller en grève. Cela est consacré  par notre constitution. Personne ne doit avoir peur. La Guinée appartient à tout le monde ››, souligne Aboubacar Soumah.

‹‹ Les biens de ce pays appartiennent à tout le monde. Nous devons réclamer que ces biens soient équitablement répartis entre les fils de ce pays ››, renchérit-il tout en estimant que : ‹‹ tout le monde doit se lever pour mener ce combat pour que nous soyons satisfaits dans nos revendications ››.

Akila Soumah pour Oceanguinee.com

Réagir