Assassinats des deux jeunes dont une élève : Aboubacar Soumah se dit très peiné de leurs morts

Désappointé après la grève du premier jour qui a enregistrée des morts, Aboubacar Soumah, principal meneur du SLECG, se dit être touché par l’assassinat jeudi de deux jeunes habitants respectivement à Hamdallaye Kabalaya et à wanindara.

Dans son intervention, le détenteur de la grève des enseignants a accusé l’État a travers les forces de défenses de tuer, froidement les citoyens guinéens.

« Nous regrettons très amèrement l’assassinat de ces deux jeunes hier jeudi. Et le bureau exécutif national du SLECG par ma voix présente les condoléances aux deux familles éplorées c’est une peine que nous partageons avec eux. Nous déplorons le fait que le gouvernement continue  toujours à tuer des élèves sur le chemin de l’école », a déploré le gérant de la Grève dans le système éducatif guinéen.

A en croire le détenteur de la grève des enseignants, une délégation composée des membres du bureau exécutif et de quelques enseignants a été constituée pour présenter les condoléances dans les deux familles éplorées.

Akila Soumah pour Oceanguinee.com

Réagir