Coronavirus/Nigeria : Des hôpitaux reçoivent des patients souffrant de l’empoisonnement de chloroquine

Le gouvernement de l’État de Lagos a déclaré que les hôpitaux de l’État avaient commencé à recevoir des patients souffrant d’une surdose de chloroquine.

Rappelons que le président américain Donald Trump a annoncé jeudi 19 mars que le médicament (chloroquine) est un remède possible contre le coronavirus.

Des après cette annonce, certains Nigérians se sont immédiatement précipités à inonder les pharmacies pour s’approvisionner à titre préventif contre le covid-19.

Le gouvernement de l’État de Lagos, par l’intermédiaire de l’assistant spécial principal (SSA) sur la santé, le Dr Oreoluwa Finnih, disant que certains hôpitaux de l’État traitent maintenant des patients qui ont pris trop de nombreuses quantités de chloroquine, conduisant à un empoisonnement.

Finnih a exhorté à renoncer à la consommation massive de chloroquine dans l’espoir de guérir le coronavirus, ajoutant que le mieux était de visiter les hôpitaux.

Le commissaire à la santé de l’État de Lagos, le professeur Akin Abayomi, a précisé lors d’un point de presse qu’aucune preuve ne confirmait encore les allégations selon lesquelles la chlorquine était efficace dans le traitement du coronavirus.

Pour oceanguinee.com
Réagir