Grève des enseignants : Une nouvelle victime, déjà 2 morts

Banniere CBG

Un nouveau cas de mort par balles aurait été enregistré ce mardi à cosa en haute banlieue de Conakry. Il intervient alors que de nombreuses voies se lèvent pour réclamer le dialogue entre le pouvoir et les syndicalistes, responsables de la grève.

La victime est un jeune de 20 ans du nom de Saifoulaye Diallo connu sous le sobriquet de ‘’ALASKO ‘’. Il a reçu une balle lors des affrontements violents  au rond point de Cosa dans la commune de Ratoma. Ce cas de mort porte à deux, le nombre de personnes tuées à quelques  jours de la grève des enseignants.

Dans la journée de ce mardi, les écoles de capitale sont restées fermées et plusieurs élèves mécontents sont dans la rue. Pendant ce temps, les autorités guinéennes continuent de durcir le ton contre les initiateurs du mouvement de grève des enseignants.

Affaire à suivre !

Réagir