Sécurité routière : cette décision du ministre qui risque de fait couler le vase

Banniere CBG

La décision a été prise et approuvée, à la suite d’une réunion avec les cadres du ministère des transports, les fédérations syndicales des chauffeurs et mécaniques générales et tous les syndicats des motos-taxis. Les motos taxis et personnelles sont désormais interdites de toutes circulation dans la commune de Kaloum à compter du lundi 25 juin 2018.

C’est une décision du ministre de la sécurité et de la protection civile Ibrahima Keïra. Elle vise selon le directeur régional de la police routière à réduire les risques d’accident et à fluidifier la circulation dans la ville de Conakry.

 

Réagir