Guinée: Loi sur la CENI, réaction de l’honorable Hadja Aïssata Daffé

Banniere CBG

La nouvelle loi sur la CENI a été adoptée jeudi dernier par les représentants du peuple à l’Assemblée nationale. C’est une loi consensuelle pour certains mais pour d’autres, cette loi vient violée les principes constitutionnels des partis politiques.

Interrogée sur la question, l’honorable Hadja Aïssata Daffé du groupe parlementaire de l’Alliance républicaine dit reconnaitre la légitimité des revendications mais selon elle, s’abstenir de voter cette loi aurait des incidents graves sur les élections à venir.

« C’est vrai il y’a eu des réactions de part et d’autres, même de la société civile mais on aurait dû quitter cette session, sans voter cette loi et ça aurait eu des incidents sur les prochaines élections qui arrivent, sinon c’est une très bonne chose », s’est réjouit la présidente nationale des femmes de l’UFR.

Cette nouvelle loi précise que les partis politiques qui n’ont pas participé aux deux dernières élections notamment, les législatives de 2013 et la présidentielle de 2015 et disposer d’au moins deux députés à l’Assemblée nationale ne pourront pas désigner des représentants à la CENI.

Tomou Traoré

pour oceanguinee.com

 

Réagir