Guinée : Abdoulaye Sow n’a pas été intimidé mais corrompu dit son adjointe.

Banniere CBG

Dix jours après le déclenchement de la grève perlée par les centrales syndicales, les banques guinéennes continuent toujours à respecter leur rythme habituel. Pourtant la FESABAG centrale qui regroupe la quasi-totalité des banques du pays est affiliée à la centrale USTG.

Et d’ailleurs son secrétaire général le camarade Abdoulaye Sow est le secrétaire général adjoint de l’union syndicale des travailleurs de Guinée USTG. Mais que s’est-il alors passer ? Pour en savoir plus claire, nous avons tendu notre micro à madame Olliano Mariama Koumbassa 1ère secrétaire générale adjointe de la FESABAG.

Dès l’entame, notre interlocutrice a exprimé toute sa déception vis-à-vis du comportement de son responsable. Pour elle, Abdoulaye Sow est complètement passé à coté. ‘’ C’est au cours d’une interview radio que nous lui avons entendu dire que la FESABAG ne respectera pas le mot d’ordre et par ricochet les banques vont continuer leur mouvement habituel pour nous, il est allé vite en besogne, il aurait du se taire que de tenir de telle déclaration’’.

A la question de savoir quelle explication le bureau de la FESABAG fait de cette déclaration Mariama Koumbassa secrétaire syndicale de la BPMG indique ‘’ si je dis qu’il a été intimidé j’ai menti par ce qu’il est quelqu’un qui ne cède pas aux menaces. Mais ce que je peux dire sans ambage c’est qu’il a été corrompu. Nous savons qu’il est allé rencontrer le gouverneur de la banque centrale, le responsable des associations des banques et même le premier ministre. Comment monsieur Sow peut-il il dire que cette grève ne concerne pas le secteur privé, s’interroge t-elle. pourtant les fonctionnaires et nous vivons tous les mêmes réalités, c’est dommage pour lui. Il est en train d’exposer les banques et même nous travailleurs de ces institutions bancaires’’.

MLYansané

Réagir