Un agent de l’assainissement échappe à un accident à Cosa

Banniere CBG

Entamé au mois de juin dernier la 2ème journée d’assainissement a eu lieu ce samedi 28 juillet à Conakry. Une initiative du gouvernement qui vise à rendre la ville propre. Contrairement à la première, cette journée n’a pas connue un réel engouement de la part des citoyens et même des autorités qui ont brillé par leur absence sur une bonne partie des points stratégiques de la ville.

C’est une opération d’assainissement était planifiée pendant cinq heures soit de 6h à 11 heures. Selon le communiqué du gouverneur la circulation devait être interrompue pendant cette période. Une mesure qui n’a pas été respectée sur le terrain ce samedi a déploré Boubacar Bah superviseur d’une équipe que nous avons rencontré au carrefour de Cosa.

‘’ C’est Dieu qui a sauvé un de mes agents ce matin, nous on n’a appris que la circulation sera bloquée pendant les travaux mais à l’allure ou vont les choses nous sommes inquiets. Ils doivent revoir cette situation si non ça ne peut pas marcher’’.

Ce samedi la mobilisation n’était pas au rendez vous comme lors de la première opération. Une situation qui pourrait s’expliquer par la forte pluie qui s’est abattue sur la ville. Sylla Yaya trouvé à Simbaya gare a salué la démarche et a appelé les citoyens à faire de cette opération une réussite pour éviter les inondations que connait le pays.

De l’autoroute à la route le prince en passant par la corniche des dizaines de citoyens étaient mobilisés sous une pluie battante. Détenant des belles, brouettes et raclettes, ces jeunes procédaient au ramassage des ordures et au curage des caniveaux. Pour une réussite parfaite de cette campagne ces citoyens ont sollicité de l’aide aux autorités pour l’obtention des bottes et autres outils de travail.

La prochaine opération de cette campagne est prévue le 25 out prochain. L’assainissement bien qu’une opération citoyenne est une opportunité que doit mettre à profit le gouvernement pour rendre la ville propre d’une part et de l’autre donner de l’emploi à la population.

M L Yansané

Réagir