Urgent/Guinée: des enseignants dispersés à coup de gaz lacrymogène

Banniere CBG

La matinée de ce lundi 12 Novembre à été agitée dans plusieurs en droit du pays. Au rond-point de la tannerie dans la commune de matoto, nous avons constatés des échauffourées entre enseignants et forces de l’ordre. La même chose à Kaporo dans la commune de Ratoma, à Kindia et d’autres endroits du pays selon nos sources.

Répondant à l’appel de leurs leaders qui ont appelés à des sit-in devant l’ensemb des DCE et DPE du pays, les enseignants ont essayés de se rendre devant les dites directions. Fort malheureusement, ils furent accueillis par des les agents des forces de l’ordre qui ne leur à laissé aucune chance. Une sanctionne policière qui les ménages et citoyens voisins de ces directions. 
Pour Oumar Ouamouno, porte parole du syndicat libre des enseignants chercheurs de guinée ( Slecg ) « le gouvernement refuse les négociations autour du salaire de base de 8 millions GNF, en dépit de toute la bonne volonté du SLECG et de ses responsables. »

 

A suivre…

Abd Akila pour oceanguinee.com
Réagir