Guinée: « ce sont des sanguinaires qui ont le destin de cette nation en main » Dixit Hono Ousmane Gaoual

Banniere CBG

L’opposition à tenu ce jeudi 15 novembre 2018 un marché pacifique. De rond – point cosa au stade du 28 septembre.  Les adversaires actuels du régime condé ont battu le pavé pour protester contre le non respect des accords politiques, et les assassinats que la Guinée à connue lors des dernières manifestations. 

Pour le député uni nominal de Gaoual, notre pays est devenu une celui de la dictature.  Ce sont des criminels, des sanguinaires, qui ont le destin de cette nation, lâche l’actuel patron de la cellule de communication du parti ufdg.
Selon le parlementaire, les guinéens poursuivront les protestations jusqu’à ce que nos libertés soient effectives et que le droit de manifester soit organisé, accepté et appliqué. Telle est la volonté du peuple et celle – ci demeure au dessus de toutes les autres considérations.
 
Le caractère pacifique de marché de l’opposition, selon gaual, est la preuve éloquente que c’est la police et la gendarmerie, à leur tête baffoé, qui exercent la violence, qui provoquent pour avoir le prétexte de tuer et qui dispersent la foule pour avoir des preuves ignominie. 
Abd Akila pour oceanguinee.com
Réagir