Guinée: «  L’opposition ne considère pas l’armée comme un adversaire que nous devons combattre » dixit Ousmane Gaoual

Banniere CBG

Plus de 100 morts ont été enregistrées sous le règne d’alpha condé au pouvoir. Selon ousmane guaul dit gorkô soussaï, les forces de l’ordre de sécurité sont manipulés par le businessmen de la crise qui profitent de situation actuelle du pays pour semé le désordre.

« La police  la gendarmerie et l’armée ne sont pas composées que d’ennemis, assassins ou adversaires de l’opposition. L’opposition ne considère pas l’armée comme un adversaire que nous devons combattre, nous dénonçons simplement qu’en leur sein , il y’a des criminels, des assassins. Il y’a des gens qui ont la gâchette facile qui font du tort à la Guinée.  Parce qu’en salissant notre pays encouragent la haine et la méfiance entre les guinéens et l’étay ». A indiqué le parlementaire.
Selon le député uninominal de Gaoual, « « « l’état Guinéen à été un état criminel qui a encouragé les crimes contre ses opposants et qui les protèges .
Face à une telle situation l’opposition réclame justice pour les victimes des manifestations. Ce n’est pas pour rechercher seulement les assassins de Paul et de pierre. Nous voulons que les assassins cessent », exige l’actuel patron de la communication de L’UFDG, tout en pointant un doigt accusateur à des extrémistes d’encourager, de susciter les violences qui retardent la mise en en application des accords politiques.
Abd Akila pour oceanguinee.com
Réagir