Guinée/Militarisation de certains quartiers : La cellule Balai-Citoyen interpelle les autorités !

Banniere CBG

Dans une déclaration, la cellule Balai-Citoyen déplore le déploiement des forces de défense et de sécurité en haute banlieue de Conakry notamment sur la route le prince, dénonçant une violation flagrante des dispositions constitutionnelles.

Lisez ci-dessous, l’intégralité de la déclaration parvenue à notre rédaction.

Le déploiement des forces de défense tout au long de certaines zones considérées sensibles dont ‘’ l’axe ’’ n’est pas de nature à faire baisser les tensions sociales et politique en cours. Et constitue une violation flagrante de notre constitution en son article 142 qui dispose : « Les forces de défense sont chargées de la défense du territoire national. Les forces de sécurité sont chargées de la protection civile, de la sécurité publique, de la sécurité des personnes et de leurs biens et du maintien de l’ordre public ».

Face à ce constat, le Balai Citoyen sollicite l’arrêt de l’escalade continue de la violation flagrante de nos dispositions constitutionnelles, des libertés et droits fondamentaux et interpelle le Gouvernement à reconsidérer sa position en trouvant une solution politique à cette crise et une justice équitable pour tous.

Le Balai Citoyen informe la Population de Conakry qu’une mission d’observation citoyenne de ce dispositif sécuritaire de patrouilles mixtes est déjà opérationnelle depuis et fonctionnera 24 heures / 24 heures afin de garantir l’exercice des droits Humains, des libertés individuelles et collectives et le respect de la loi L09/2015 du 04 juin relative au maintien de l’ordre public.

Par conséquent, l’Etat doit se montrer à la hauteur d’une de ses missions fondamentales celle d’assurer la sécurité des personnes et de leurs biens, en appliquant la loi (y compris à ses propres agents) et en tenant la balance égale entre tous les citoyens. La sécurité des personnes et de leurs biens fait partie des fonctions régaliennes de l’Etat c’est à dire que nul groupement, nulle entité ne peut exercer en dehors. Le renforcement des capacités des forces de sécurité(Gendarmerie, Police) doit être une priorité absolue pour le gouvernement tant sur le plan logistique, humain que de formation.

Thierno Amadou Oury BALDE

Réagir