Révision de la loi sur la liberté de la presse: le ministre Amara Somparé donne les raisons

Banniere CBG

Alors qu’il était en face aux députés ce vendredi 07 décembre pour défendre le budget sectoriel de fonctionnement de son département pour l’exercice 2019, le ministre de l’information et de la communication a émis le souhait d’engager un processus de révision de la loi sur la liberté de la presse. Amara Somparé n’est pas allé par les quatre(4) chemins pour se justifier: « C’est une loi qui date de 2010, elle a été votée dans des conditions assez discutables… Avec le recul de la pratique, on peut facilement constater qu’elle contient en son sein des insuffisances. Il faut la faire évoluer», explique t-il. Et de poursuivre:  « La révision de cette loi est une nécessité, elle ne se fera pas sans la collaboration et la participation des associations de presse, qui seront associées pour recueillir leurs avis…Il y a des web radios et web TV qui ne sont pas administrées par cette loi », indique le patron de l’information et de la communication.

Réagir