Guinée / Aboubacar soumah à kassory fofana: nous savons dans quelles conditions il a quitté la Guinée pour aller faire sa prétendue formation de doctorat

Banniere CBG
Comme d’habitude, le syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée ( SLECG ) continu de haussé le ton contre le gouvernement d’alpha condé. Face à la fermeté du premier ministre, Aboubacar soumah ne compte pas reculé et demande aux enseignants de se mobiliser pour des stratégies qu’ils vont mettre en place dans les jours qui suivent.
Réunis en assemblée générale ce mercredi 26 décembre 2018, l’image de cette crise qui s’écroule dans le secteur de l’éducation nationale, Aboubacar soumah à indiqué que le Premier ministre se permet de dire que l’Etat n’a pas les moyens, comment il était ici ? Pose t-il la question. Aux enseignants de répondre : Kassory voleur, Kassory voleur A bas Kassory ! Kassory zéro!, Kassory !corrupteur !
 Nous savons dans quelles conditions il a quitté la Guinée pour aller faire sa prétendue formation de doctorat. Nous savons comment il est parti. Il a acheté des villas aux Etats-Unis, avec quels moyens financiers ? cherche t-il à le savoir.
A la menace du Premier ministre de radier des enseignants grévistes de la fonction publique  qui ne reprendront pas le chemin des classes avant le 31 décembre, Aboubacar soumah clash : « Il n’a qu’à tenter de radier un seul enseignant ».
« Il parle de construction de logements sociaux. Au Bloc des professeurs à Donka, ce ne sont même pas des professeurs qui y sont logés. Où sont les logements qu’ils ont construits ? S’interroge le principal meneur de la grève des enseignants qui estime par ailleurs que les logements qu’ils construisent ne sont pas à la portée des travailleurs. »
A rappeler que le locataire du palais de la colombe lors d’une de ses dernières sorties à rappeler que le gouvernement ne peut pas  changer en 2018, 2019, les niveaux de salaires.
Abd Akila pour oceanguinee.com
Réagir