Vers la reprise du dialogue avec le gouvernement : Le SLECG exige un préalable !

Banniere CBG

Le secrétaire général du SLECG, syndicat libres des enseignants et chercheurs de Guinée, se montre favorable à la reprise des négociations annoncées de Tibou Kamara. Cela pour décrisper la situation. 

Mais, Aboubacar Soumah exige un préalable relatif à l’observation de la procédure légale.

« Nous sommes prêts à revenir autour de la table de négociations mais qu’il passe par la procédure légale en nous adressant une correspondance par l’entremise de l’inspecteur général du travail. Comme ça, nous saurons que les discussions vont être sérieuses et qu’elles vont aboutir à la signature d’un protocole. C’est tout ce que nous attendons », indique-t-il.

Toutefois, le meneur de la grève qui paralyse plusieurs écoles publique, précise qu’aucune suspension de sa démarche syndicale n’est pour l’instant possible : «  Il n’est pas question de suspendre d’abord la grève ou de discuter avec des syndicats fantoches et fantômes ou encore de déplacer le débat ».

 

Thierno Amadou Oury BALDE

Réagir