Guinée / dernière minute : la signature du protocole d’accord

Banniere CBG
La signature du protocole d’accord mettant fin aux cries et à la crise dans le système éducatif Guinéen, n’a pas eu lieu ce lundi. Des raisons ont été évoquée par le syndicaliste Aboubacar soumah qui nous a confié cette nuit que le président de la république souhaite parcourir le document avant qu’il ne soit signé.

Il était question de signer le protocole d’accord pour en finir avec cette crise. Nous avons eu à travailler sur les différentes propositions faites par la partie gouvernementale. Ils ont fait appel à notre avocat pour rédiger le protocole qu’ils nous ont envoyé, à indiqué Aboubacar Soumah.

‘’Pour la partie gouvernementale, le ministre Tibou Kamara est allé voir le Premier ministre pour corriger le protocole. Le Premier ministre l’a approuvé. Il était question de faire appel à l’inspecteur général du travail pour procéder à la signature du protocole’’, ajoute se syndicaliste.

A la dernière minute, rapporte-t-il aux grévistes, ‘’le président de la République a demandé qu’on aille lui présenter ledit protocole. Ce qui fait que la signature est reportée pour demain (aujourd’hui). Le Premier ministre et le ministre Tibou Kamara iront présenter le protocole au président.  Le secrétaire général du SLECG Aboubacar Soumah, rassure également que l’inspecteur général du travail adressera une correspondance mardi au SLECG pour l’inviter à la signature du protocole accord afin de mettre fin à la crise qui a duré plus de trois mois.

 

Abd Akila pour oceanguinee.com
Réagir