Guinée / le protocole d’accord non signé : Abdoulaye sow dénonce la mauvaise foie du gouvernement

Banniere CBG
Enfin le fameux protocole qui semblait être un accord pour nous sortir de la grève est loin de connaître son épilogue.  Cet accord entre le Gouvernement et les syndicats des enseignants a été un échec . Ledit protocole n’a pas été signé. Le Secrétaire général de l’Union Syndicale des Travailleurs de Guinée (USTG), a appelé à une grève générale et illimitée dès ce jeudi sur toute l’étendue du territoire national.

Abdoulaye Sow a dénoncé « la mauvaise foi » du Gouvernement qui selon lui ne veut pas qu’il y ait un accord.

 » Nous avons honte pour notre pays. Nous avions pensé que l’avenir de nos enfants préoccupe chaque guinéen à plus forte raison le Gouvernement de la république. Il y a de cela quatre jours, nous commençons le matin, nous finissons à minuit. Nous avons lâché du lest, nous avons revu nos prétentions à la baisse parce qu’il s’agit d’une négociation. Nous avons accepté de sortir du cadre des huit millions pour que nous puissions trouver une solution pour ne  pas que l’avenir de nos enfants soit perturbé « . Comme, ils veulent pas ils se sont opposés au dénouement de cette crise. Nous sommes fatigués, nous avons honte pour notre pays. Nous demandons ici plus haut qu’ailleurs à tous les travailleurs de se lever pour qu’on puisse résoudre ce problème. « Nous invitons toutes les structures de se lever pour une grève générale et illimitée jusqu’à l’aboutissement « , a dénoncé Abdoulaye sow avec un ton mélancolique.

De report en report depuis 72 heures, la signature du fameux protocole d’accord qui pouvait mettre fin à la grève des enseignants s’est soldé par un échec fantasmé.

Aboubacar soumah principal meneur de la grève  à appelé ses camarades enseignants à une marche dès demain.

Abd Akila pour oceanguinee.com
Réagir