Affaire troisième mandat/ Et si l’histoire devient pragmatique en vers Alpha Condé

Banniere CBG
Alors que des promesses se multiplient, les signaux s’implantent pour ce maintenir au pouvoir, le locataire de Sekhoutoureyah pourrait heurter à un obstacle énorme qui peut lui coûter son fauteuil.

Comme si l’histoire se resuscitait, c’est une coalition des forces vives qui est en gestation pour barré la route à Alpha Condé avant 2020.

Selon nos informations, des concertations sont en chemin faisant entre les syndicats, la société civile et les partis de l’opposition Républicaine dirigée par Cellou Dalein Diallo.

Rappelle de l’histoire, Alpha Condé faisait partir du Forum des forces vives qui ont fait chuter le show capitaine Dadis Camara en 2009. A l’époque, le Capitaine Moussa Dadis Camara qui dirigeait une junte, avait réussi à faire l’unanimité contre lui en voulant confisquer le pouvoir. Son épisode fin 2009, avait enclenché la transition qui a abouti à l’élection d’Alpha Condé.

A ce jour, le président Alpha Condé refuse de dévoiler ses intentions de se représenter en 2020, mais estime que c’est le « peuple de Guinée qui va décider« . Même si le président de la République ne s’exprime guerre, les sirènes révisionnistes veulent un pouvoir à vie faisant allusion à un troisième penalty d’Alpha condé.

Sur les réseaux sociaux, d’autres utilisateurs affichent également leur soutien simple comme bonjour pour pousser son mandat. Par ailleurs, s’il faut on peut même dire qu’ils veulent être dans le condeïsme comme la fait le koudeïsme.
Reste à savoir si, le président Alpha condé décidera lui même de se prononcer sur la fin de son mandat à fin d’enlever l’incertitude chez les citoyens.
A noter de passage, que c’est un débat sans fin chez les opposant et chez bon nombre de guinéens qui jusqu’à présent attendent une prononciation satiable du président Condé pour souffler en temps réel.
Affaire À suivre
Abd Akila pour océanguinée.com
Réagir