Conakry: Cellou Dalein Diallo évacue d’urgence la petite Aissatou Bella Diallo en Tunisie

Banniere CBG

Après une dizaine de jours sans prise en charge adéquate pour la jeune fille de 14 ans à l’hôpital national Donka, le chef de file de l’opposition a décidé de d’évacuer la petite Aissatou Bella Diallo, touchée par une bombe lacrymogène le 13 mars par les agents des forces de l’ordre.

La victime est accompagnée par son père et un médecin accompagnateur, tous pris en charge par le président de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo.

Aissatou Bella Diallo, pour rappel a été touchée par une bombe lacrymogène le 13 mars lors d’une descente des forces de l’ordre à Kipé 2

Réagir