Guinée: Les 760 millions de francs guinéens ‘’accordés’’ aux communicants du RPG alimentent toujours les débats dans la citée

Banniere CBG

Nous apprenons,  de source sure,  que l’argent prêté au groupe de commerçants-communicants de la mouvance par Afriland Bank n’a pas été retourné, contrairement à l’information qui a filtré de la première réunion  organisée au secrétariat général du gouvernement  pour aplanir les divergences entre les protagonistes.

Des responsables du parti au pouvoir étaient autour de Sékou Kourouma, le ministre-secrétaire général du gouvernement lundi, 25 mars 2019 pour trouver un terrain d’entente  entre les parties au ‘’conflit’’ dans cette affaire d’argent qui coûte 760 millions de francs guinéens.

Selon nos informations, il a été proposé de mettre désormais en place un comité de gestion de ce montant qui sera composé des représentants de toutes les structures revendicatrices : Atawala, AGUIDAD et la Ligne Rouge  qui, jusque-là,  menait la fronde depuis le décaissement d’une partie de cette ligne de crédit appuyée par les responsables du RPG Arc en ciel.

Une décision à laquelle Cheick Amadou Souaré, commandant-frondeur de la Ligne Rouge et Kaba Loko, le signataire de la sortie de cet argent,  ne s’opposeront pas, selon des sources proches d’eux.

Cette solution de la mise en place d’un comité de gestion est intervenue  une semaine après que des responsables du parti  aient sommé Kaba Loko de restituer l’argent qu’il a pris à la banque. Ce que l’intéressé (Kaba Loko) aurait déjà entamé  à en croire les propos d’un de ses proches collaborateurs. Mais de l’autre côté,  des voix se sont levées contre ce qu’elles appellent ‘’éventuel’’ remboursement ou restitution du montant en question  à Afriland Bank dont le directeur ne serait même pas au pays.

            N’dirè Diallo

Réagir