Guinée: Déclaration des partis politiques

Banniere CBG
La commission de suivi du code de bonne conduite des différents partis politiques en République de Guinée: ‹‹CSCBC›› était ce mercredi 3 avril 2019, à la maison de la presse pour faire de déclarations  Relatives à l’analyse du contexte sociopolitique actuel du pays  » UFDG, RPG et PEDN étaient tous de la partie. selon Mamadou fofana PEDN 109 partis sont dans cette commission

 

Cette conférence était de faire de contexte socioéconomique par rapport au respect du code de bonne conduite des partis politiques.  La commission a fait non seulement le constat par rapport au processus d’installation de conseils communaux mais aussi le retard de l’installation des conseils de quartiers et de districts, l’élection de conseils régionaux. ‹‹Nous n’avons pas eu la même ténue des élections législatives à date, parce que ça devrait être organisée depuis octobre 2018 ça n’a pas été. Nous avons aussi parler du cas du fichier. On n’a aussi fait le bilan de nos activités menées au cours de 2018›› a indiqué Mamadou fofana.
L’appelle que lance la commission aux  partis politiques c’est de faire tout pour respecter le code parce que dit-elle la majeure des partis politiques savent ce que veut dire le code de bonne conduite: ‹‹Donc c’est le respect. C’est dans ça si on respecte  ce code au niveau des partis politiques il n’y aura pas de violence. Si on respecte ce code au niveau des politiques il n’y aura pas de casse. Tout est dit dans ce code. Ça c’est concernant les partis politiques. On lance aussi un appelle à la CENI c’est de sortir un chronogramme  d’abord publié les résultats d’audit de 2018. Et dès ça c’est publié les résultats. C’est de faire un chronogramme par rapport aux élections législatives. On demande le MATD et aux conseils communaux installés parce que ça les concernent de faire tout pour faire l’élection de conseils régionaux ›› souhaite Mamadou fofana.
Selon son constat, beaucoup oublies l’installation des chefs des quartiers et les districts. Il explique son importance dans un processus de développement d’un pays. ‹‹Il faut faire les trois étapes d’abord avant de parler de législative. Il faut le faire pour éviter les problèmes, les suspisssion. Il faut avoir un fichier propre. Donc la CENI, le MATD et les partis politiques nous sommes tous concernés ›› a-t-il conclut.
                                Amadou Tidiane Diallo
Réagir