Urgent: il y a de l’électricité en l’air à Coyah

Banniere CBG

La préfecture de Coyah connaît ce vendredi une nouvelle manifestation. Des jeunes en colère contre la détention arbitraire de leurs amis arrêtés dimanche ont investi les rues de la ville se rendant devant le tribunal de première instance de Coyah pour exiger leur libération.

Pour rappel, dimanche dernier, un groupe de jeune au nombre de trois (3), ont fait objet d’interpellation pour avoir s’opposer à un éventuel projet de révision constitutionnelle.

Ces jeunes leaders de Coyah, détenaient des banderoles sur lesquels on pouvait lire:《Non à un troisième mandat》, 《Oui à une alternance》ou encore 《Non à une révision de la Constitution》.

Réagir