Guinée: Alpha Condé sur les héritages de la Guinée à la France

Banniere CBG
A l’ouverture de la 3eme édition du forum de l’étudiant Guinéen ce mercredi 17 avril à Conakry, le chef de l’État a souhaité l’implication des opérateurs économiques au conseil d’administration dans les écoles. Alpha Condé a également expliqué l’héritage que la Guinée à eu avec la France
Le pr Alpha Condé s’est dit réjoui d’assister à ce 3ème forum de l’étudiant Guinéen ouvert ce mercredi 17 avril a Conakry. A l’entame de son discours le président de la République a estimé que si les guinéens veulent à c’est que les l’école soient au service de l’économie, il faut que les opérateurs économiques soient associés au conseil d’administration des différentes écoles: ‹‹Donc nous avons besoins des écoles d’administrations des mines, des opérateurs miniers. Nous avons besoins d’avoir des professeurs d’administration des agriculteurs, de la culture, des écoles agricoles parce que c’est eux qui, non seulement apportent un plus, mais aussi permet de mieux orienter les étudiants en montrant  quelles sont les disponibilités à la sortie de l’école›› a expliqué le chef de l’État.
Poursuivant son allocution, le Pr Alpha Condé a rappelé que la Guinée a deux héritages: ‹‹Le premier c’est l’héritage de saint français qui privilégiait ce qu’on appelait les matières nobles. C’est-à-dire droit, lettre et la philosophie au détriment de ce qu’on appelait les moins nobles, c’est-à-dire l’enseignement technique.
Et le deuxième c’est la faiblesse des nos ressources humaines. Je pense que la plus part de nos ressources humaines se plaignent du faite qu’ils ne trouvent pas sur le marché des cadres qualifiés. Non pas seulement pour les postes les plus importants mais pour les postes secondaires. Donc voilà ce, dont nous avons évité. Et au quel nous voulons faire face ›› a- t-il conclut
                               Amadou Tidiane Diallo
Réagir