Guinée/Violences à Konota : des parents se retrouvent en brousse en train de dormir à la belle étoile/ les tristes témoignages de Fatoumata Sagno du BL.

Banniere CBG
En ce moment à Konota, une atmosphère règne absolument. Cette situation fait suite à un cas de meurtre survenu le 14 avril dernier entre agriculteurs et éleveurs de district, à t-on appris lors d’une conférence de presse au siège de bloc libéral, à Yembeya.
Toujours au cours de cette conférence, Fatoumata Sagno, fille des victimes, dont les parents seraient terrorisés d’une manière crapuleuse par les autorités anti-emeutes à témoigné le calcaire que vivent actuellement ses parents agriculteurs dudit district, Gonota.

Selon ses dires, << ses parents ont été pourchassés de leur village par les autorités sous-préfetorales de lola depuis dit-elle quand ce cas de meurtre à été constaté. << Actuellement on se couche mais on dort pas. Tu te couches dans ta maison ici, pendant que tes parents se retrouvent en brousse entrain de dormir à la belle étoile ou en prison de Lola. Tout simplement à cause d’un problème de boeufs. Je crois qu’aujourd’hui les hommes préfèrent les boeufs plus que l’être humain >>.

 Et d’ajouter, cette dame indique ceci : << je ne peux pas comprendre que mon papa qui a 100 ans, que les soldats anti émeutes d’après eux, rentrent dans le village, leur larguent des gaz lacrymogènes jusqu’à ce que le vieux parte en brousse. Là où je vous parle, il est actuellement malade >>, à telle dit avec un ton piteux.
<< Aujourd’hui chez nous indique-telle à Gonota, c’est le sauve qui peut. Tous ceux qui ne savent pas courir ont été arrêtés et envoyés en prison à Lola >>,à fait savoir Mme Sano.
Abd Akila pour océanguinee.com
Réagir