Guinée: <

Banniere CBG

Au cours d’une interview accordée à nos confrères des grandes gueules, l’honorable Amadou Damaro Camara a dénoncé de toute force, les propos des deux membres de l’UFDG, ( union des forces démocratiques de Guinée, Fodé Oussou Fofana et Ousmane Gaoual Diallo. 

Appelant les militants et sympathisants dudit parti, a la mobilisation devant la cour d’appel de Conakry, Fodé Oussou Fofana à dit aux militants de considérer qu’ils fond du djihad en montrant leur soutenance aux opposants contre le troisième mandat.  

Des propos que l’honorable Damaro Camara ne cautionne pas du tout. Le parlementaire qui par ailleurs, a donné lecture à ses propos, à qualifié de graves.

<< L’UFDG est en train de quitter le programme de société, pour faire de l’acquisition du pouvoir une cause ethnique, Ils n’ont pas de respect pour le peuple de Guinée >>, dénonce-t-il.

 Et de poursuivre, << J’ai toujours dit que la rhétorique politique peut être plus dangereuse que des armes de destructions massives >>, dira l’honorable Camara, en faisant  référence au média génocidaire, Radio Mille Collines de Rwanda.

A Chicago, indique cet élément farouche du pouvoir en place, << Cellou avait dit ‘nous sommes d’accord avec les soussous. En cas de problèmes, ils vont nous supporter. Il a aussi dit à ses militants ‘êtes-vous prêts à mourir ?’ Fodé Oussou Fofana répète la même chose. Ousmane Gaoual, qui n’est pas n’importe qui dans l’UFDG, dit qu’ils vont installer [Dalein] en 2020 par la force >>.

Abd Akila pour océanguinee.com

Réagir