Vente de faux diamants en Guinée : Deux étrangers mis aux arrêts par les services de Thiegboro

Banniere CBG

Ces étrangers dont il s’agit sont de nationalités israélienne et bulgare. Ils ont été présentés aux hommes de médias  le vendredi 31 mai par le Secrétariat général à la Présidence, chargé des services spéciaux, de la lutte contre la drogue, le crime organisé et l’office de répression des délits économiques et financiers. 

Ils sont poursuivis pour des faits d’escroquerie  dans une transaction portant sur de faux diamants selon Mohamed Manzo Mansaré, le porte-parole des services spéciaux. A en croire ce commissaire principal, les mis en cause ont réussi à escroquer leur compatriote Nico Raeukov bulgaro-français à hauteur de 38 mille dollars : 

«M. Nico Raeukov a été invité en 2018 par son concitoyen Khachaturgan Serguey dans le cadre de l’implantation d’une société d’exploitation et de traitement de diamant. Etant en Ukraine, M. Nico a payé beaucoup d’argent avant de rentrer en Guinée notamment 2 mille dollars et 9 mille dollars qu’il a fait parvenir à M. Serguey ».

Ces deux individus ajoute-t-il, ont réussi à créer des sociétés chimériques dans le seul but de masquer leur principale activité. 

« Ils ne sont pas reconnus par le Bureau des diamantaires de Guinée. Ils ont créé plus de cinq différentes sociétés dans le même bureau pour toujours escroquer. Dans leur démarche, ils prennent d’abord leurs compatriotes. Ce sont des faux diamants qui ont été taillés et vendus en Guinée (…). Cet israélien est venu en Guinée sous la coupe d’une ONG humanitaire avant de se lancer dans cette pratique», a-t-il renchéri par voie de presse.

 

Thierno Amadou Oury BALDE

Réagir