Affaire Baidy Aribot : Mohamed Lamine Kaba s’invite dans le débat :《Baidy est d’un apport inestimable à l’UFR et à l’opposition》

Banniere CBG

Les propos tenus le samedi 8 juin dernier lors de l’assemblée générale hebdomadaire de l’UFR par le secrétaire exécutif du parti, Saïkou Yaya Barry à l’encontre de Baidy Aribot semble ne pas faire l’unanimité au sein de la troisième force politique du pays.

Des voix pas des moindres de cette formation se sont levées pour recadrer le débat et exprimer leur soutien à l’actuel vice-gouverneur de la banque centrale. C’est le cas de Beatrice Daubige Dupontou et Honorable Docteur Ibrahima Deen Touré qui ont rétorqué vigouresement aux propos de leur collègue.

Outre ces poids lourds de l’UFR, d’autres acteurs de la vie sociopolitique s’invite dans le débat et font leur propre analyse, c’est du moins le président du parti FIDEL, allié de Sidya Touré depuis 2015 et membre de la convergence de l’opposition démocratique dont le parti UFR se réclame.

《 Baidy Aribot est venu à l’UFR avec son parti , il a décidé de le fusionner dans l’UFR, donc si l’UFR constate qu’il n’est plus sur la ligne qu’elle voudrait, le mieux serait de l’interpeller par écrit afin que le débat puisse se tenir à l’interne》, analyse Mohamed Lamine Kaba dans un entretien accordé ce jeudi à un journaliste de notre rédaction.

Mais il est important poursuit-il,《de dire que Baidy est d’un apport inestimable à l’UFR et à l’opposition et il serait souhaitable qu’on ne lui laisse pas partir ailleurs. J’étais avec lui dans le mouvement TSA (Tout Sauf Alpha) et je voyais comment il servait la communauté de Kaloum, donc dire que c’est quand il est devenu gouverneur à la banque centrale qu’il entretien les gens ce n’est pas du tout claire》, indique l’opposant.

Plus loin il renchérit : 《pour preuve, il y a une pharmacie à Kaloum, il suffit que la fin du mois arrive pour que tu vois sa facture, elle va de 20, 30 à 40.000.000 de Francs guinéens  et en ce moment il n’était pas à la banque et mieux, en terme d’électorat, il dispose un grand nombre à Kaloum, car il connait la zone, c’est pourquoi en tant qu’allié de l’UFR, il serait souhaitable qu’il revienne à la raison et gère ce problème de manière intelligente》, a conclu le vice-maire de Faranah.

Réagir