Bras de fer au sein de l’AGEPI : La HAC fait prévaloir sa neutralité !

Banniere CBG

Alors qu’il avait sollicité une audience auprès de martine Condé, présidente de la HAC, Moussa Iboun Conté se voit tourner le dos par l’institution de régulation des médias en Guinée.

Dans un courrier réponse qu’elle a adressée à Moussa Iboun Conté le 20 juin dernier, la HAC déclare regretter la crise qui mine l’Association Guinéenne des Editeurs de la Presse Indépendantes (AGEPI) où règne un problème de leadership lié à l’existence de deux bureaux exécutifs parallèles.En conséquence, l’organe de défense et de protection des medias et des journalistes, a décidé de ne plus recevoir ni l’un ni l’autre camp, jusqu’à la fin de procédure judiciaire en cours.

Toutefois, la HAC promet de renouer ses contacts habituels avec l’AGEPI après avoir trouvé un bureau consensuel par voie judiciaire ou extrajudiciaire.

Thierno Amadou Oury BALDE

Réagir