El hadj Sékhouna se fâche : 《c’est Malick Sankon qui est à la base de tout ça mais nous allons réagir》

Banniere CBG

Le Kountuigui de la basse côte El hadj Sékhouna opposé au changement de la constitution reste droit dans ses bottes. Tôt après avoir appris qu’une manœuvre est en cours pour l’éjecter de son fauteuil, le chef coutumier de la Basse Côte, en ligne de séparation avec le president avec Alpha Condé risque de perdre sa place.

Une réunion d’urgence s’est tenue a kaporo le dimanche dernier au domicile d’Elhadj Doungou Soumah, le doyen de la communauté Bâga en Basse côte, dans le but de trouver toutes les mesures pour remplacer le Kountigui Elhadj Sékhouna Soumah.

Face à cette situation, le sage de la basse Côte Sékhouna Soumah reste inébranlable et dit être serein et calme. Au micro de nos confrères, il dit ceci : << Laissez-les faire leur magouilles. C’est Malick Sankhon qui est à la base de tout ça, mais nous allons réagir >>.

Se prononçant en langue nationale, il indique que : << c’est Malick Sankhon avec ses acolytes qui sont à la base de ces magouilles, parce j’ai dit publiquement que je ne veux pas d’une nouvelle constitution. Malgré la pression, je maintiens ma décision >>, rassure t-il.

A la question de savoir s’il craint de perdre son trône pour son refus de soutenir la position officielle du gouvernement dans le débat constitutionnel, Elhadj Sékhoutouréyah répond : << Dire qu’ils vont me détrôner, ce sont des paroles en l’air. S’ils sont capables de m’éjecter de mon fauteuil de Kountigui, qu’ils le fassent. Le jeudi prochain, nous allons tenir une rencontre à l’issue de laquelle, nous allons réagir >>, dira le Kountuigui chez nos confrères de visionguinee.

Abd Akila pour océanguinee.com

Réagir