Guinée/Pratique du racket au sein du syli national: Que révèle Ibrahima Traoré ?

Dans une interview accordée à nos confrères de 100% foot, le capitaine du Syli,Ibrahim Traoré, fait de nouvelle révélation autour de la pratique du racket au sein de l’équipe nationale durant la CAN.

Il indique qu’un certain TOM, récupérait beaucoup d’argent en Belgique.

S’il ne doute nullement de la complicité de la fédération guinéenne de foootball, le capitaine du syli national ne décolore pas.  

Lisez plutôt !

 « C’est des choses vécues de l’intérieur et qui m’ont fortement déplu. Des physiothérapeutes sont venus me voir. Ils m’ont dit qu’effectivement, de l’argent qu’ils touchaient, ils devaient reverser une certaine partie et c’est le coach qui devait récupérer cet argent là et faire aussi ressortir une certaine partie à un monsieur qui s’appelle Tom, je ne sais pas trop, c’est quelque chose comme ça, qui a aucun lien avec la fédération, avec le Syli national et qui, effectivement récupère des commissions et aussi met des pressions sur les personnes qui ne veulent pas payer et qui étaient un peu menacées. Donc, j’ai eu leur confiance et dès que j’ai su cela, j’ai commencé à mener ce combat pour que ça s’arrête, parce que quand on vient dans le Syli national, d’abord, on représente le pays. Il n’y a pas lieu que ces genres de choses se passent dans le syli national. (…). Ce monsieur a pris à peu près 20 milles dollars ».

Thierno Amadou Oury BALDE

Réagir

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de oceanguinee.com