Fodé Oussou fofana s’en prend au régime : « Si Alpha Condé veut la paix, il n’a qu’à organiser les élections et partir »

Banniere CBG

À l’occasion de son assemblée générale à son siège à la Minière, l’UFDG réitère sa position autour du referendum constitutionnel.

Le principal parti de l’opposition guinéenne s’est également pris à la commission électorale nationale indépendante (CENI), qui s’apprête déjà à proposer une date pour la tenue des législatives avant la fin de l’année 2019.

Dr Fodé Oussou Fofana, l’un des vice-présidents de l’UFDG, pose des préalables pour aller aux législatives : « il n’y aura pas d’élections législatives, tant que les chefs de quartiers et les conseils régionaux, ne sont pas installés. Et tant que le fichier électoral n’est pas nettoyé. Vous pouvez compter sur notre détermination, on en a marre de la théorie ».

« Si Alpha Condé veut la paix, il n’a qu’à organiser les élections et partir …s’ils veulent nous provoquer, ils nous trouveront prêts », a-t-il indiqué.

Thierno Amadou Oury BALDE

Réagir