Accueil du président Alpha Condé : certains travailleurs seraient menacés de radiation s’ils refusent d’aller à l’aéroport

Banniere CBG

Le président Alpha Condé rentrera dans son pays le jeudi 31 octobre 2019. Au sein du parti au pouvoir, des voies s’élèvent pour déverser une marée humaine dans les rues de Conakry pour dit-on accueillir le chef de l’État. A Conakry, certains employés de l’État seraient menacés de radiation sils refusent de bouger les pas pour aller accueillir le locataire du palais Sékhouteyah qui n’est pas tout de même son premier voyage en Guinée.

Selon nos oreilles qui broutent de l’information, surtout d’une source sûre, la Directrice générale est passée par les différents chefs de service du port autonome de Conakry pour veiller à ce que l’ensemble des travailleurs portuaires se rendent a la manifestation de soutien du président Alpha Condé qu’ils appellent ‹‹ champion ››. Dans le même but, des menaces de licenciement auraient été brandi a l’endroit de ceux qui ne seront pas au rendez-vous de ce jour-là, a l’aéroport international de Conakry, a indiqué cette même source qui décide de de garder son anonymat.

Faisant un coup d’œil aussi chez nos confrères de kalenews, les mêmes informations circulent de façon obnubilée et demande à l’ensemble des travailleurs de la fonction publique dont les absences seraient sanctionnées aussi par la radiation. En ce jour de l’accueil du président de la République, il est demander à tous les travailleurs de considérer comme férié. Cela est-il opportun pour notre caisse ?

Nous y reviendrons…

Akila Soumah pour océanguinee.com

Réagir