Propos de Mouctar Diallo : Dr Fodé Oussou Fofana dénonce une déclaration d’extrême gravité

Banniere CBG

Les propos de Mouctar Diallo, actuel ministre de la jeunesse et de l’emploi des jeunes continuent à faire de commentaires sur dans les medias.

Lorsque le président des Nouvelles Forces Démocratiques de Guinée soutien dans « les Grandes Gueules » de la radio Espace FM, le vendredi 1er novembre 2019 que certains jeunes partisans de l’opposition ont l’habitude d’user des armes lors des manifestations de rue à Conakry organisées par l’opposition, Dr Fodé Oussou Fofana, l’un des vice-présidents de l’UFDG dénonce l’escalade verbal du nouvel allié du parti au pouvoir.

« Les propos de Mouctar Diallo sont très graves. C’est d’une gravité extrême. Il est dans l’obligation de se rapprocher du procureur de la République, pour aller assumer ses propos. Beaucoup de manifestations ont été organisées où lui-même était dans le comité d’organisation. Et qu’il aille dire sur Espace FM que les militants sont armés, les propos qu’il a tenus l’engagent. Il y a 114 jeunes tués par balles, l’armée n’a jamais voulu assumer, la police non plus. Il n’y a pas eu d’enquêtes, encore moins des sanctions », a déploré Dr Fodé Oussou Fofana.

Thierno Amadou Oury BALDE

Réagir