Guinée : la sanction de BAH Oury fait de tollé au sein du CAR

Banniere CBG

Alors que le porte-parole du Cercle des Acteurs pour la République a annoncé à l’issue d’une réunion avec certains membres de la plateforme d’ une décision d’exclusion de BAH Oury, d’autres leaders évoque une suspension. D’ailleurs, certains acteurs du CAR  désapprouvent la décision annoncée par Abdoulaye Kourouma, président du RRD.

Pour Boubacar Siddighy Diallo, président du parti UMP « Bah Oury n’a pas été exclu, mais a plutôt suspendu ».Que ce soit une exclusion ou une suspension, Boubacar Diallo, président du parti (PPD) et membre de ce cercle trouve la décision inopportune. Ce dernier affirme n’avoir jamais été consulté : « c’est une décision anti-démocratique prise par  trois personnes sur neuf, sans aucune réunion. Nous savons ce qui s’est passé, on allait écouter et discuter ensemble de ce qui s’est passé  et après prendre des sanctions dans l’ensemble, car il n’est écrit nulle part, qu’il fallait l’exclure ».

« Jusqu’à preuve de contraire, Bah Oury reste membre du Car et on ne souscrit pas cette décision. Avec un tel acte, ça donne quoi comme message, c’est comme si on était pour le troisième mandat », a renchéri dans la presse, Boubacar Diallo, président du PPD.

Thierno Amadou Oury BALDE

Réagir