Urgent : la marche du FNDC dispersée a coup de gaz lacrymogène à Gbessia rond-point

Banniere CBG

Le terrain est très timide entre les forces de l’ordre de sécurité et les opposants au changement de la nouvelle constitution. Alors que le cortège du front national pour la défense de la constitution (FNDC), tentait de braver l’interdiction de dépasser le pont de Kondéboungny pour se rendre au palais du peuple, un impressionnant dispositif sécuritaire a dispersé les manifestants a coup de gaz lacrymogène.

Au rond-point de Gbéssia où tout à éclaté, les agents des forces de l’ordre de sécurité se sont servies des tirs de grenades lacrymogène pour disperser les marcheurs qui étaient en partance pour le palais du peuple.

Au moment ou nous mettions cette dépêche en ligne, bon nombres d’opposants au troisième mandat ont été arrêtés par les agents. Tentant de mettre de l’ordre dans la cité, les forces de l’ordre entrent même dans les quartiers pour traquer des jeunes qui selon eux, sont des manifestants.

Nous y reviendrons…

Akila Soumah pour océanguinee.com

Réagir