Elhadj Sékhouna Soumah répond à ses détracteurs : « on ne peut pas installer un Kountigui dans une terrasse »

Banniere CBG

L’intronisation le week-end dernier d’Elhadj Sounna Yansané à Kaloum comme Kountigui (chef coutumier, ndlr) de la Basse Guinée fait de vagues réactionsdans la presse.

Elhadj Sékhouna Soumah qui, désormais fait le combat de la chefferie pour le contrôle de la basse côte avec Elhadj Mamoudou Soumah et ensuite ElhadjSounna Yansané, ne semble pas se désengager.  C’est pourquoi d’ailleurs il qualifié ceux qui ont intronisé le second de fous ajoutant qu’on ne peut pas installer un Kountigui dans une terrasse : « C’est des fous, on ne les écoute pas. Parce qu’on ne peut pas installer un Kountigui dans une terrasse. C’est le peuple qui doit choisir et décidé. Ce n’est pas n’importe comment qu’on peut installer quelqu’un au trône. Il y a une circonscription qui décide par les représentants dans les quartiers, après les sages viendront installer un chef d’une communauté ».

Poursuivant, le chef coutumier de la basse Guinée ridiculise l’intronisation également d’Elhadj Yansané par une minorité de personnes. De préférence, Elhadj Sékhouna Soumah opte pour le mutisme pour eviter dit-il de se faire rabaisser : « Si la Basse Guinée veut installer un Kountigui c’est à Kindia. Mais si une minorité se lève pour installer un Kountigui sur sa terrasse, elle se ridiculise elle-même. Ils se trompent. Mais la population de la Basse Guinée va répondre, moi je n’ai rien à dire. Je ne peux pas leur répondre puisque si je parle de  ça, c’est me rabaisser. Je ne vais pas me ridiculiser à ce poin».

Thierno Amadou Oury BALDE

Réagir