Cherif Abdallah menace : ‹‹ si on ne libère pas les leaders du FNDC, on va verrouiller tous les marchés ››

Banniere CBG

Abdallah Cherif de GOHA avait pris part a la marche du Front national pour la défense de la constitution (FNDC) mardi 26 Novembre 2019.

Prenant la parole, le président du groupe organisé d’hommes d’affaires (GOHA), Mr. Cherif Abdallah s’est du nouveau fait remarquer devant un parterre de partisans venus répondre à l’appel du FNDC.

En colère comme pas possible, cet homme d’affaires se dit fatigué de tout ceci : « Il faut que la démocratie et les principes de la démocratie soient respectés en Guinée de gré ou de force », lance-t-il comme un appel au gouvernement d’Alpha Condé.

A qui veut l’entendre, Abdallah Cherif dit que ‹‹ Nous sommes fatigués avec l’insécurité et les attaques des opérateurs économiques. Il faut mettre fin à ça ››.

Par ailleurs, accompagné par des acclamations, le responsable de GOHA menace que si on ne libère ‹‹ pas les leaders du FNDC, on prendra une décision avec le FNDC, et on va verrouiller tous les marchés du pays, jusqu’à ce que les Sanoh soient libérés ››, a dit haut et fort cet homme opposé au projet de nouvelle constitution.

Akila Soumah pour océanguinee.com

Réagir