Violence à Bambéto : une journaliste agressée et dépouillée de tous ses outils par des jeunes récalcitrants

C’est encore le comble et le vagabondage des manifestants surexcités qui dépassent la limite dans la commune de Ratoma. Notre consœur Fatoumata Diaraye Bah, reporter du site dépêcheguinee.com a été agressée par des jeunes qu’on peut attribuer le titre de voyous alors qu’elle couvrait la marche funèbre du FNDC.

La journaliste qui n’est témoin de rien, qui couvrait la marche funèbre du FNDC a été violemment immobilisée lorsqu’elle cherchait à se mettre à l’abri quand les échauffourées ont éclaté. Des loubards armées de couteau qui l’ont pourchassés, ont emporté son sac, contenant son matériel professionnel, dont son téléphone portable et son porte-monnaie.

Pour le moment a Bambéto, des jeunes et agents s’échangent par des jets de pierres et de tirs a gaz lacrymogènes. Certains jeunes surexcités s’en prennent même aux gens qui sont de passage.

Akila Soumah pour oceanguinee.com

Réagir

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de oceanguinee.com