Guinée : Le président du GOHA répond au ministre du commerce !

Banniere CBG

« Le ministre Boubacar Barry a complètement paniqué par rapport à la déclaration du GOHA ».

Voici comment le président du groupe organisé des hommes d’affaires (GOHA) a réagi aux propos tenus par le ministre du commerce, Boubacar Barry,  hier à l’occasion d’une conférence de presse.

Pour Cherif Abdallah,  le ministre Boubacar Barry commence à trembler par l’appel de son organisation à suivre les démarches du FNDC, pendant plusieurs organisations patronales et les chambres du commerce, de l’agriculture, et autres avaient  soutenu le changement constitutionnel.

« Boubacar Barry doit comprendre que tous les patronats et la chambre de commerce, avaient soutenu le changement de constitution. La chambre de l’agriculture aussi a fait la même chose. Donc, le GOHA n’a pas peur de menaces bidon. Ce ministre du commerce devait plutôt dire à Alpha Condé de dédommager les commerçants victimes de pillage », a indiqué le président du GOHA qui maintien son appel à l’endroit des operateurs économiques de fermer boutiques et magasins pour suivre le mot d’ordre des manifs  du FNDC : « notre déclaration reste maintenue. Nous demandons à tous les commerçants du pays de fermer boutiques et magasins pendant toutes les manifestations au nom du FNDC. Étant un des leaders du FNDC, je dis non au projet de nouvelle constitution ».

Thierno Amadou Oury BALDE

Réagir