Conakry/Grève du SLEEG: Deux familles endeuillés par balles

Banniere CBG

Une jeune lycéenne et un jeune revenu de l’Espagne, selon nos informations, habitants respectivement au quartier Hamdallaye et Wanindara sont les deux âmes ôtées par balles dans la commune début Ratoma. La même commune qui a toujours enterré ses enfants victimes de la barbarie policière.

Tout est parti de la grève illimitée déclenchée par SLEEG version Aboubacar Soumah. Mais pourquoi c’est toujours la même commune qui est victime ?

Ces deux victimes sont donc les premières victimes par balles sous le régime du professeur Aloha Conde.

Alas Toure pour oceanguinee.com

Réagir