Guinée/Coup de théâtre à la CENI : l’Inovatrics aussi claque la porte

Banniere CBG

Autre coup de battade a la CENI, l’opérateur technique international Inovatrcs, un autre espoir pour Salif Kébé aurait jeté l’éponge dans le processus électoral pour des élections législatives fixées à la date du 16 février 2020, en Guinée.

Selon nos oreilles qui broutent de l’information, la raison de cette séparation est du a l’appel d’une autre base ivoirienne dans le processus électoral qui est déjà en cours.

De son côté, la CENI a signé un contrat avec Inovatrics pour le processus technique jusqu’à la génération des listes électorales définitives.

Gros coup déjà, on nous apprends que c’est par le fait du président Alpha Condé, la société Ivoirienne, a été chargée récemment a imprimer les listes électorales provisoires, a la place de l’Inovatrics.

De façon rapide, le président Alpha Condé, sur l’instigation de son conseiller ivoirien Don Mélo, aurait même mis sa signature, selon en avenant avec ladite société ivoirienne. Chose qui aurait déjà titillé l’Inovatrics a claquer la porte.

Par ailleurs, le locataire du palais Sekhoutoureya aurait pris toutes ces décisions, sans que la CENNI n’ait eu mot à dire, a-t-on appris d’une source sûre.

A voir cette autre attitude du président Alpha Condé, les élections législatives, a la date du 16 Février prochain, seraient-elles acceptables ?.

Akila Soumah pour Oceanguinee.com

Réagir