Pour s’opposer à la modification de la constitution en Guinée : Fodé Oussou Fofana invite le peuple à s’inspirer du Soudan

Banniere CBG
Le vice-président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) n’est pas prêt à reculer face au pouvoir d’Alpha Condé. Fodé Oussou Fofana appel les militants dudit parti a sortir en grand nombre dans les rues de Conakry jusqu’au 1er mars, jour des élections législatives et référendaire en Guinée.
« Le problème du 1er mars ne se règle pas le 1er mars. Le problème du 1er mars se règle avant le 1er mars. A partir de mercredi, jeudi jusqu’aux jours suivants, nous rentrons dans la désobéissance totale dans ce pays. Personne ne peux vous interdire de sortir dans la rue. Nous sortirons dans la rue, on va préparer dans la rue, on va manger dans la rue pour prouver au monde que nous ne sommes pas pour Alpha Condé. À partir de maintenant si Alpha Condé et son gouvernement tuent un seul guinéen ça va être son départ. Le dernier qu’il aura tué dans ce pays s’appelle Idrissa Barry, après ça il n’aura plus rien. Préparez-vous les mercredi et jeudi (prochains) nous prenons les rues de Conakry et de l’intérieur du pays », catapulte Fodé Oussou Fofana.
Plus loin, la voix colérique de l’UFDG invite tous les militants a s’inspirer du Soudan pour démontrer leur opposition au referendum. « Il faut qu’on soit dans la rue comme au Soudan. Chacun va prendre une pancarte et sortir…», a dit Fodé Oussou.
Abd Akila pour Oceanguinee.com
Réagir