Guinée : la manifestation du FNDC jetée par des citoyens à Cosa

Banniere CBG

Il est 13 H passées à Conakry et ailleurs dans les villes environnantes. Face à l’appel à manifester du Front national pour la défense de la constitution, la circulation reste tangible et les citoyens cherchent également leurs quotidiens.

Ce jeudi, 27 février 2020, le rond-point de Cosa déverse un monde sorti pour chercher le petit quotidien. Le marché de ce centre des manifestations est ouvert et des boutiques et magasins quant à eux restent fermés sur tout au long de l’axe. L’essoufflement se sent peu a peu. Les agents vigilants postés dans tous les sens observent de prêt pour empêcher les fauteurs de troubles, a constaté Oceanguinee.com a travers un de ses reporters.

Les pourfendeurs de la constitution actuelle ne comptent pas abdiquer. Ils veulent coûte que coûte empêcher la tenue des élections législatives et référendaires dans le pays. Mais pour le moment, la situation reste la même et les citoyens vaguent à leur préoccupation. Reste à savoir s’ils pourront tout de même faire plier Alpha Condé qui vient de refuser une mission de la CEDEAO dans son territoire.

Nous y reviendrons…

Aly Badara Akila pour oceanguinee.com

Réagir