Assemblée Nationale : Tibou Camara sur les pas de Bah Ousmane pour les mêmes raisons.

Banniere CBG

Après le mestre Bah Ousmane, c’est au tour du mnistre de l’Industrie, des PME et conseiller spécial du chef de l’État, élu député uninominal de Dinguiraye au compte des législatives du 22 mars, qui annonce sa démission. 

Le ministre Tibou Kamara a annoncé sa démission de l’assemblée nationale pour raison de l’incompatibilité des fonctions de député et sa fonction du ministre et conseiller spécial de président de la République, tout comme l’avait annoncé le ministre Ousmane Bah. Une démission vue par certains citoyens de Dinguiraye comme une trahison que nous avons eu au bout de nos lignes. Lisez

« La loi permet bien sûre à monsieur Tibou de faire ce qu’il a fait. Mais nous, c’est lui que nous avons choisi comme notre député et non un autre suppléant quelconque. C’est lui qui est venu faire campagne, c’est sont mots que nous avons entendues et accepter. S’il savait qu’il allait démissionner après être élu, pourquoi il ne nous a pas dit qu’il le ferait pour laisser place à son suppléant ? C’est juste une trahison de la part de monsieur Tibou… »

« Peut importe ce qui sera dit ou calculé, à la surprise de tous, monsieur Tibou Camara a fait son choix, et c’est lui d’abandonner les citoyens de Dinguiraye en décidant de quitter l’assemblée nationale. » nous a confié un autre citoyen joint au téléphone.

Désormais, monsieur Tibou Camara cède son siège à son suppléant qui n’est autre qu’Elhadj Baïla Ly, conformément à la législation en la matière.

Le ministre Tibou a adressé sa lettre au président de l’assemblée nationale en l’exhortant de tenir compte toutes les mesures nécessaires pouvant assurer son remplacement dans le respect de la norme procédurale.

Alas Toure pour oceanguinee.com

Réagir