Covid-19 en Guinée : Des nouvelles mesures prises par les autorités Guinéennes pour contenir la pandémie

Banniere CBG

Alors que la gestion du covid-19 se trouvant pour le moment au dessus des responsables et agents sanitaires Guinéens, le gouvernement guinéen, après son annonce de distribution de masques gratuit aux citoyens de Conakry, a pris de nouvelles dispositions hier lundi  04 mai 2020 dans le but de contenir la pandemie de coronavirus, en mettant en garde les contrevenants.

Nous vous invitons à la lecture :

« En application des mesures de l’état d’urgence sanitaire relatives au régime de la circulation des personnes et des marchandises à l’intérieur du territoire national, le Gouvernement informe que les mouvements de véhicules de transport de marchandises, au départ de Conakry pour les localités de l’intérieur du pays, sont soumis à de nouvelles dispositions.

Désormais l’équipage du véhicule de transport composé de trois (3) personnes (le conducteur et deux (2) apprentis) doit obligatoirement effectuer, avant le voyage, un test de dépistage du COVID19 dont le résultat est négatif. Le centre de dépistage du COVID19 dédié à cet effet est établi au Camp Kwamé N’Krumah sis au KM36. La durée de validité du résultat du test est de quatorze (14) jours à compter de la date du test de dépistage.

Le Gouvernement met en garde les propriétaires et les conducteurs de véhicules de transport de marchandises, appréhendés dans le cadre de la violation des présentes dispositions, ou transportant à leur bord des passagers clandestins, ou encore pratiquant une voie clandestine pour échapper aux différents points de contrôle.

Sans préjudice de poursuites judiciaires, les propriétaires et conducteurs de ces véhicules, seront soumis au paiement d’une forte amende et à la saisie de leurs véhicules. »

Concernant, les conducteurs de motos et de mototaxis de Conakry, il leurs est formellement interdit de franchir les limites géographiques des carrefours du KM36 (Coyah) et de Kagbélen (Dubréka), précise la note conjointe signée des Ministres de la Santé Col. Rémy LAMAH et de l’Hygiène Publique et des Transports, Aboubacar SYLLA.

« Les conducteurs de motos ou de mototaxis appréhendés dans le cadre de la violation de cette interdiction et, en particulier, ceux qui pratiqueraient une voie de contournement des barrages et des postes de contrôle, seront immédiatement interpellés et leurs engins saisis. 

Le Gouvernement précise que les barrages routiers et autres postes de contrôle établis à Bawa sur l’Axe Conakry-Boké, à Wonkifong sur l’axe Conakry-Forécariah et à Kouria sur l’axe Conakry-Kindia sont chargés de veiller à l’application stricte des présentes dispositions. Ces barrages et postes de contrôle de Bawa, de Wonkifong et de Kouria sont également chargés de veiller au respect, par tous les citoyens, y compris les piétons, de l’interdiction stricte de sortir de Conakry

Le Gouvernement instruit l’ensemble des éléments des services de défense et de sécurité déployés à ces différents barrages et points de contrôle à la responsabilité et à la vigilance dans le respect scrupuleux des présentes dispositions, sous peines de sanctions administratives, disciplinaires ou pénales.

A rappler que la Guinée a atteint hier le reccord de 1710 cas positifs et 450 guéries de covid-19, faisant d’elle automatiquement le 3ème pays le plus touché par ce virus après le Nigeria et le Ghana.

Le gouvernement du président Conde reussira-t-il cette fois à contenir cette pandemie de covid-19 ? Tel est tout de même l’espoir de tous et de toutes. Mais le pourra-t-il ?

A suivre…

Réagir