Le Cpt Dadis Camara sur la mort du Général Nouhou Thiam: ‘’il ne sert à rien de se taper la poitrine quand on est au pouvoir’’

Banniere CBG

Interogé par nos confères d’Espace Fm sur la mort du Général Nouhou Thiam, et bien d’autres sujets, le capitaine Camara depuis son pays d’exil, s’est très attristé par la disparution de devancier et promotionnel de l’armée.

 » C’est un nos devanciers quand on était à l’université. On a été recrutés ensemble dans l’armée. On a tissé de très bonnes relations au sein de l’armée. Quand j’ai appris son décès, j’étais meurtri  »

De cette autre mort, le capitaine aurait compris d’autres sens de la vie.  » le temps que l’homme fait sur terre, il faut faire du bien. Son décès m’a appris beaucoup de choses. l’homme n’est rien. Il ne sert à rien de se taper la poitrine quand on est au pouvoir. Après tout, on va quitter le monde d’ici-bas  »

Le capitaine dans son intervention a aussi fait comprendre qu’il a eu bien des larmes coulé pour ses collègues disparus.

 » J’ai été humainement touché par son décès à l’image de la disparition de nos autres compagnons d’armes dont le colonel Ousmane Conté, fils du général Lansana Conté.  J’ai eu à bien collaborer avec eux « .

Bien d’autres questions sur lesquelles nous comptons revenir l’ont été aussi posées.

 

Amadou Dian Barry pour oceanguinee.com

Réagir