Nomination de Mamady 3 Kaba à la CENI : ‹‹ c’est décret n’est pas légal ››, selon Lansana Kouyaté

Banniere CBG
Le décret nommant Mamady 3 Kaba continue de faire vagues de reactions chez certains politiciens mais aussi dans la société civile.
Si le barreau de Guinée a décidé de saisir la cour suprême pour attaquer cette décision du président, c’est Lansana Kouyaté qui a son tour, attaqué cette décision du locataire de Sékhoutoureyah.
« La loi devrait être notre recours. C’est un décret je crois, qui a désigné Mamady 3 Kaba, comme commissaire à la CENI en remplacement de Me Salif Kébé. Ce décret, n’est pas légal. Parce que je vais rappeler que l’article 11, si j’ai bonne souvenance, de la loi 044 du mois de juillet 2018 portant sur la CENI dit qu’en cas de vacance consécutive à un décès, il est procédé au remplacement dans les mêmes conditions que celles de la désignation du défunt pour le reste du mandat en cours. En clair, Salif Kébé est venu du barreau de Guinée, ce qui fait aucun doute que son remplaçant doit venir du barreau », a soutenu Lansana Kouyaté président du parti PEDN chez nos confrères d’espace.
Désormais pour cette autre bataille, tous ses hommes se dirigent désormais vers la cour suprême pour attaquer la décision du président Alpha Condé.
Abd Akila pour Oceanguinee.com
Réagir