DANS L’INTIMITÉ DE LA JUSTICE GUINÉENNE – LE PROCÈS MATHIAS-1995

Banniere CBG

Ces criminels sont

Le lynx numéro 160 du 10 Avril 1995 par Barry Ibrahima Sory.

Le jeudi 13 Avril vers 15h, Ramatoulaye Sow, Madame Diallo épouse du pilote du président Lansana Conté, Djibril Koné alias « Zizi », Djenabou Sylla 15 ans, Youssouf Camara 17 ans, Abdoulaye Camara (béret rouge), Denka Mansaré l’intellectuel du clan, Mamadi Sidibé alias « Agbölö », Kandja Diallo alias « Gabar », Naby Laye Moussa Soumah alias « Gordon », Mohamed Camara alias « Bill Clinton », Moussa Diallo alias « Labé », Diouldé Diallo, Mohamed V Gassama alias « Acteur 5 », Mamadouba Camara alias « Ringo », Mamadou Condé,  Ibrahima Khalil Condé, Stopyra, Cauris, Momo Jo, Alpha Boubacar Diallo (17 ans élève en 12 sciences sociales au Cabral de Fria) alias « Alphadjo », Mohamed Lamine Keïta alias « Milla », Ibrahima Sory Camara alias « Ando » et sa femme Kadiatou Touré, Mamadi Sidibé, Aboubacar Diallo, Yamoussa Yattara, Fodé Abou Keïta, Alseny Bangoura, Sékou Soumah, Mohamed Kouyaté, Bruno, Noumboukary Camara, ex-lieutenant classe 1971, libéré en 1990. Le mystère autour de lui est dû au fait qu’il est l’un des gardes rapprochés de Alpha Condé est l’un de ces accusés de fournir des armes à la bande avec 18 autres hommes en tenues.

Tamba Toundoufédouno alias Mathias Léno (22 ans) arrêté à Gueckedou. Fatoumata Camara (19 ans, élève en classe de 11em sciences sociales au Cabral de Fria) concubine de Khalil Sylla « Général » chef du gang. Caporal Sékou Kourouma, Mamadou Malifa Baldé alias « Ben » 19 ans, Ibrahima Bangoura alias « Vegas » 25 ans, Facinet Camara 21 ans, Yadi Touré alias « Liman » 21 ans, Mamadouba Camara alias « Lèré » 23 ans, Djibril Dioubaté (policier) 25 ans est le chauffeur de la bande, de la Rav4. Mohamed Fofana alias ‘’Poumpoum Zaoro’’ a déballé un petit dossier mesquin qui implique 3 flics en compagnie desquels ils opèrent : Aboubacar Condé alias ‘’Abou’’ chauffeur au commissariat central de Conakry 1, Issiaga Bah alias ‘’Izac’’ en service à la transmission chez René Gomez et un certain Arnold, également flic, Salifou Camara alias ‘’Le Gros’’.

NB : Quels est le vrai nom de papa Sangaré (Alseny Doumbouya, Papa Sangaré ou Ibrahima Sory Sangaré) ? Pour le savoir il faudra faire des enquêtes auprès de la famille à Heremakonon, Kankan. Sinon imaginé si Papa Sangaré est condamné que deviendra Alseny Doumbouya au-devant de la loi et de l’État civile ? Que deviendra Ibrahima Sory Sangaré ? Ne pourront-ils pas venir être candidats aux différentes élections ? Qui sait qui il (s) est (sont) ? Leur casiers judiciaire sera vierge très certainement.

 

Transcrit par Mouhammad Ciré Barry pour oceanguinee.com

Réagir