Guinée: “ Je suis disponible pour la presse. Ce que je n’aime pas c’est l’excès en parole.“ Dixit Claude Kory Kondiano

Banniere CBG
Le désormais haut représentant du chef de l’État, Claude Kory Kondiano chouchoute les hommes du micro. Kory Kondiano qui préfère écouter même si des critiques sont acerbes contre sa personne, dit qu’il n’a pas peur des critiques et prouve sa disponibilité aux journalistes. 
 
‹‹ Je suis disponible pour la presse. Ce que je n’aime pas c’est l’excès en parole. Pendant 6 ans, j’ai dit à beaucoup de députés, si vous parlez trop vous vous dévalorisez. Parlez, mais peu. Et quand vous parlez dites des choses sensées. Sinon, vous finissez par vous dévaloriser parce qu’on vous entend trop ››, a dit le nouveau patron du haut niveau de Sékhoutoureya.
‹‹ Je ne parle pas beaucoup. je réfléchis longtemps avant de parler. Mais ça ne veut pas dire que je ne vous aime pas. Peut-être, un certain nombre de médias ne m’aiment pas, c’est normal. Quelqu’un qu’on ne critique pas ne vaut rien ››, a-t-il dit avec un ton sage.
‹‹ Quand vous représentez quelque chose, vous serez toujours critiqués. J’entends tellement de critiques. J’écoute toutes les radios pour savoir ce que vous pensez afin que je sache si l’occasion m’est donnée, comment vous aborder ››, a conclu l’ancien patron de l’Assemblée nationale.
Abd Akila pour Oceanguinee.com
Réagir